Opportunités d'emplois

Réflexions

« Plus qu’un CV »

Trouver un emploi en tant que nouveau diplômé est un parcours à la fois intimidant et stimulant. La transition entre le milieu académique et le monde professionnel est majeure, car il s’agit de passer des structures de soutien du monde universitaire à l’environnement compétitif des milieux de travail. Postuler pour un emploi a toujours été un défi pour les nouveaux diplômés, mais les jeunes d’aujourd’hui se sentent souvent découragés par des processus d’embauche de plus en plus compétitifs et impersonnels.

Avec un phénomène de rareté de la main-d’œuvre présent à l’échelle mondiale et une plus grande mobilité des employés depuis la crise de la Covid-19, de nombreux secteurs d’activité sont à la recherche de travailleurs. Cette rareté devrait signifier que les diplômés auraient plus de facilité à trouver un emploi, alors pourquoi n’est-ce toujours pas le cas ? Compte tenu de ces changements et de la nouvelle réalité du milieu de l’emploi, les employeurs doivent revoir leurs critères de sélection, en ce qui concerne les diplômés sans expériences professionnelles. De nos jours, il n’est pas rare de demander à un employé de repousser la date de son départ à la retraite, car on ne parvient pas à le remplacer. Les entreprises doivent donc absolument adapter leur processus de recherche de nouveaux employés. Il faut revoir l’ancienne méthode d’analyse des CV, quitte à accepter d’offrir une formation et un accompagnement aux jeunes diplômés pour pourvoir les postes vacants. Ces dernières années, les employeurs reçoivent considérablement moins de CV par offre d’emploi que par le passé, ce qui tend à démontrer que nous nous trouvons définitivement dans un marché de travailleurs.

Pour accueillir les nouveaux diplômés, les employeurs doivent revoir leurs exigences, pour pourvoir les postes de premier échelon. Aujourd’hui, on exige encore des années d’expérience professionnelle, des compétences spécifiques et une connaissance approfondie du secteur d’emploi. Incapables de répondre aux attentes cachées que les entreprises placent en priorité sur les offres d’emploi, les diplômés se sentent impuissants. Postuler pour un emploi devient ainsi un cycle sans fin, dans lequel on a besoin d’expérience professionnelle pour obtenir un emploi, mais où l’on a besoin d’un emploi pour acquérir cette expérience. On devrait plutôt se réjouir de voir débarquer cette main-d’œuvre fraîchement diplômée et leur faire une place au sein de nos entreprises.

Le site Web business.com a récemment mené une étude dans le cadre de laquelle des diplômés ont postulé pour plus de 300 emplois, afin d’évaluer les possibilités offertes par le marché du travail, et les résultats sont plutôt décourageants. Les participants à l’étude étaient tous des diplômés ayant une expérience professionnelle pertinente et répondant à plus de 80 % aux qualifications requises pour l’emploi. 90 % des candidatures pour les postes de premier échelon, n’ont reçu aucune réponse de la part des employeurs. Seulement 5 % des candidats ont reçu une réponse et sur ce nombre, seuls 2 % ont donné lieu à des entretiens, puis finalement aucune de ces rencontres n’a débouché sur une offre d’emploi. Les stagiaires ont décrit des employeurs qui cessaient sans raison de communiquer avec eux, des offres révoquées sans explication et des descriptions d’emploi trompeuses. Ces données démontrent que de nombreux employeurs peinent à changer leur façon de procéder. Dans la situation actuelle, les employeurs doivent faire preuve d’une plus grande ouverture d’esprit et assouplir leurs critères d’embauche pour faire face aux changements qui surviennent dans le marché de l’emploi.

L’utilisation de l’IA et l’automatisation d’une partie du processus de recrutement font partie des facteurs pouvant expliquer les difficultés rencontrées par les diplômés cherchant un premier véritable emploi. Les employeurs utilisent des algorithmes pour analyser les CV afin de faire face au nombre croissant de candidatures. Une enquête réalisée en février 2022 par la Society of Human Resources Management, a révélé que 79 % des employeurs utilisent l’IA et l’automatisation pour gérer leur recrutement. S’il est vrai que la technologie permet de gagner du temps en diminuant la charge de travail des employés, cette quête de l’efficacité a tendance à négliger le facteur humain. Une autre étude réalisée par l’entreprise de support client Tidio, a révélé que dans le cadre du recrutement par IA, il existe un risque de 35 % de négliger des expériences atypiques et jusqu’à 18 % de biais algorithmiques. « Les algorithmes pénalisent parfois les candidats ayant des périodes d’inactivités professionnelles à leur CV, sous-évaluent l’expérience pratique, accordent trop d’importance aux mots-clés ou introduisent même une discrimination involontaire dans le processus de sélection », explique Ryan McGonagill, qui a mené l’étude de business.com. Par exemple, l’IA utilisée par Amazon, a recréé un biais involontaire en donnant la priorité aux hommes sur les femmes, pour des postes historiquement occupés ceux-ci.

L’intelligence artificielle est peut-être pratique dans bien des situations, mais elle ne possède pas la compréhension humaine nécessaire à l’évaluation complète des profils d’employés potentiels. Ce n’est pas parce qu’un jeune diplômé n’a pas un CV classique avec beaucoup d’expérience professionnelle qu’il ne peut pas être attrayant pour une entreprise. L’embauche de nouveaux diplômés présente de nombreux avantages que les employeurs devraient prendre en compte dans leurs méthodes de recrutement. Les diplômés possèdent des connaissances et des compétences actualisées issues des nouvelles recherches universitaires et des pratiques technologiques les plus récentes. Ils sont également adaptables et ont une plus grande facilité à acquérir de nouvelles compétences. Désireux de démarrer leur carrière et de faire leurs preuves, les candidats débutants sont motivés et font preuve d’un grand enthousiasme envers leur cheminement au sein de l’entreprise. L’embauche de nouveaux diplômés est un investissement important pour votre entreprise, qui vous procurera des avantages à long terme.

Chez Défis RH, nous croyons que la valeur d’un candidat ne se limite pas à l’expérience inscrite sur son curriculum vitae. Au lieu de négliger les candidats qui n’ont pas d’expériences professionnelles particulières, nous examinons les individus en fonction de leur mérite global, de leur participation à des activités parascolaires et de leurs aptitudes interpersonnelles. Nous prenons le temps d’entrer en contact avec nos clients et nos candidats par le biais de Microsoft Teams et de réunions en présentiel, afin d’apprendre à connaître la personne de manière authentique. Une connexion en face à face est essentielle pour connaître le caractère d’une personne ainsi que ses aspirations professionnelles et personnelles. Ce faisant, nous aidons les entreprises à exploiter pleinement le potentiel d’un individu et à éviter d’écarter des candidats de premier ordre, parce qu’ils ne correspondent pas à une certaine image plus traditionnelle du nouvel employé. L’avantage d’une expertise dédiée au recrutement est de trouver des partenariats de qualité qui sont mutuellement bénéfiques et destinés à durer. Les CV sont essentiels à l’embauche, mais ne sont que la partie visible de l’iceberg. Une personne peut avoir fière allure sur le papier, mais il n’est pas facile d’identifier sur un formulaire, une personne qui s’identifie à l’éthique de votre entreprise et qui se soucie réellement de son travail. La motivation et l’inspiration d’un employé sont des qualités inestimables que l’on découvre en priorisant une interaction authentique. Nous vous encourageons voir plus loin que le CV et à envisager un recrutement mettant l’accent sur les relations. Le recrutement est une question de liens entre individus, et il nécessitera donc toujours une approche humaine.

Jessie Fortin, spécialiste du recrutement

Contactez-nous pour savoir comment Défis RH peut vous aider à trouver les meilleurs diplômés grâce à nos services de recrutement axés sur les individus.

À lire aussi

Restez connecté

Si vous aimez ce que vous lisez, inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir notre blog.

Enregistrez notre site dans vos favoris!